ACTU

The Island : des pseudo-aventuriers prêts à tuer pour une télé-réalité


Le logo de l’émission (un peu modifié)

Il y encore quelques temps j’aimais regarder la télévision. Et puis je suis devenue végane, et au fil du temps, mon regard sur le monde a changé. Et j’ai commencé à tout remettre en question. 

Une émission comme Fort Boyard qui montre des tigres captifs dans un fort ! En quoi est-ce normal ? Ou encore le programme Une saison au zoo tout est dit dans le titre ! Pourquoi ne pas suivre des refuges ou des sanctuaires, un endroit où les animaux ont été sauvés et pas là où ils sont exploités ? 
On peut aussi parler de Touche pas à mon poste : dans cette émission on ne compte plus le nombre d’animaux utilisés pour amuser les gens présents autour de la table. Et quand je les vois ricaner des animaux terrorisés sur le plateau, ou entassés dans un appartement pour une séquence pourrie, je me demande ce qui les fait tellement rire, à part leur propre cruauté sans doute.
C’est très énervée que j’écris cet article car hier soir encore nous avons atteint un seuil intolérable. 
Pour la deuxième année consécutive, l’émission The Island a montré ses participants tuer un animal pour le manger. 
La société de production Shine a répondu aux journalistes du Huffington Post en disant : « Attention, ce n’est pas du tout du divertissement« , « C’est une émission d’aventure, de survie. Les images sont filmées par les aventurières elles-même« . D’après la société de production il y aurait « un message » : « les femmes remercient l’animal et disent que c’est difficile« .

Un message ? Cette émission est une télé-réalité. 

Contrairement à Pekin Express par exemple qui met vraiment en avant des paysages, des cultures, des civilisations. Le but de « The Island » est de montrer des européens prêt à tout pour survivre pour « le dépassement de soi ». 
Les participants se retrouvent sur une île, se croient dans Hunger Games et agissent comme des survivants ?! Non, ils ne sont pas seuls au monde. Ils doivent contacter deux fois par jour l’équipe de production, des médecins peuvent intervenir à tout moment, et surtout ils peuvent abandonner. Leur vie n’est pas en danger.
Ils ont donc décidé de tuer un animal pour le manger pour continuer de jouer. Comme si tuer un animal faisait parti du dépassement de soi ? 

On a pu le voir sur Twitter, beaucoup de gens ont bien sûr été choqués de cette séquence, mais M6 et Shine doivent être ravis du buzz. 
L’année dernière dans cette émission, un pélican, un caïman et un cochon avaient été tués. Une pétition avait d’ailleurs été lancée. 

Attendons de voir combien d’animaux vont encore devoir mourir pour nous divertir. 

Laisser un commentaire